Activités physiques de combat en milieu scolaire

Résultats, conclusions et perspectives

Résultats :

Tous les étudiants ont réussi à "Se mettre ’dans la peau’ d’une personne handicapée, car la vision de l’autre côté ’du miroir’ n’est pas la même." (Emilie P, 2004)

La pratique d’une APS avec handicaps simulés a supprimé tout jugement de valeur (ou remarque déplacée) concernant le manque d’habileté d’un joueur.

Conclusions :

Une sensibilisation est créée.

Les étudiants restent bien conscients que simuler le handicap n’est pas avoir le handicap.

Un important travail d’ingénierie didactique est à faire pour ordonner une progression dans la formation afin de préparer un travail de recherche.

Perspectives :

Aménagement matériels (zones tactiles pour les pieds, audibles quand on se déplace).

Utilisation de petit matériel (gants de boxe pour limiter les préhensions, mousse ou gros ballon pour masquer les contacts…)

Travailler sur d’autres APS en créant des handicaps simulés (hand-ball, tir à l’arc, danse…).

Travailler sur les handicaps mentaux.


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 512774

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Activités physiques de combat et activités physiques (...)   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2c + ALTERNATIVES

Creative Commons License