Activités physiques de combat en milieu scolaire

Pôle moteur, affectif ou cognitif ?

L’activité de Julien est-elle organisée majoritairement par :

Le pôle affectif
Voilà un exemple, de ce qui pourrait être une organisation perturbée par le pôle affectif
IMG/flv/OPPO1.flv

Avec énormément de prudence, j’aurais tendance à penser que la combattante qui chute a un peu peur. Elle ne fait pas d’attaque, ses saisies sont organisées pour repousser, quand elle chute elle garde un appui au sol (jambe gauche) et frappe après l’impact du dos au sol.
Le pôle intellect
Voilà un exemple, de ce qui pourrait être une organisation perturbée par le pôle intellect
IMG/flv/ACT_INTE.flv

Avec énormément de prudence, j’aurais tendance à penser que le combattant qui projette n’a pas compris qu’il fallait impérativement suivre la contrainte : « rester debout pour projeter ». Il fait compétition et non entraînement.

Julien n’adopte aucun de ces comportements caractéristiques. Son organisation nous semble centrée sur le pôle moteur.


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 512774

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Lire l’activité de l’apprenant en judo   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2c + ALTERNATIVES

Creative Commons License